QUI SOMMES-NOUS ?

 
Ma publication 01France Auxilium Formations est le pôle formation de la société France Auxilium créée en 2007 à partir de l’expérience métier de ses dirigeants autour de la profession du droit. L’objectif de ses recommandations «Technicité» est d’optimiser au quotidien l’action de chacun pour qu’il puisse mieux appréhender certaines spécificités liées à son métier. France Auxilium Formations accompagne les notaires et leurs collaborateurs sur les problématiques fonctionnelles en mettant en oeuvre son savoir-faire.
 

 ET SI ON PARLAIT DE L'AFEST ? 

 

  • Les critères légaux qui définissent une AFEST

    4 critères légaux précisent les conditions de la mise en œuvre d'une action de formation en situation de travail (Décret n°2018-1341 du 28 décembre 2018) :

    • Une Ingénierie amont par l’analyse de l'activité de travail pour, le cas échéant, l'adapter à des fins pédagogiques.
    • La désignation préalable d'un formateur pouvant exercer une fonction tutorale.
    • La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d'observer et d'analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d'expliciter les apprentissages.
    • Une traçabilité et conformité réglementaire par des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l'action de formation.
  • Du processus d'admission à la mise en place de l'ingenierie pédagogique

    Pour qu'une action de formation en situation de travail soit efficace, il est nécessaire de sécuriser l’intention de toutes les parties prenantes.

    Le stagiaire doit satisfaire aux critères des prérequis. L'employeur et l'Organisme de Formation doivent coopérer afin de cartographier au mieux les interactions entre les différents acteurs et le service faisant l’objet de l’AFEST :

    • Identification du besoin en compétences
    • Définition des enjeux de l’AFEST avec les acteurs concernés
    • Déclinaison des objectifs de formation en objectifs pédagogiques
    • Définir les situations de travail apprenantes : environnement, outils, acteurs, rythme, durée.
    • Déterminer une progression pédagogique sur mesure

    Les objectifs pédagogiques de la formation clairement définis seront contractualisés par un Protocole Individuel de Formation (P.I.F.).

    Le P.I.F.  est un engagement concerté, établi entre l’apprenant, l’entreprise, l’organisme de formation externe et le formateur externe.  Il est conclu préalablement à la mise en œuvre de la formation.

    Il précise le scénario et les modalités de formation retenus pour une formation individualisée. Il s’appuie sur les résultats d’un positionnement préalable à la formation.

    Ce document permet à l’entreprise d’apporter la preuve de la traçabilité de la formation et à l’apprenant qu’il détient les compétences requises.

  • Les prises en charge possible

    POSSIBILITÉS DE FINANCEMENT

    La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit clairement que les opérateurs de compétences ont pour mission de promouvoir les Afest auprès des entreprises (5° alinéa de l’article L. 6332-1 du Code du travail).
    Deux modes d’intervention possibles pour les OPCO :

    • Dans le cadre de la prise en charge des actions concourant au développement des compétences au bénéfice des entreprises de moins de cinquante salariés (aide TPME).
    • Au titre des dépenses relatives aux frais de gestion, d’information et de mission des opérateurs de compétences.

    "Les frais d’information-conseil, de pilotage de projet et de service de proximité aux entreprises notamment des très petites entreprises et des petites et moyennes entreprises, dont les coûts de diagnostics et
    d’accompagnement des entreprises" (Art. R. 6332-17. 5°alinéa du décret Décret n° 2018-1209 du 21 décembre 2018) entrent dans les frais d’information et de missions précités.

    Suivant la situation de l'apprenant vous pouvez prétendre à des dispositifs de prise en charge complémentaires via Pôle Emploi, certains Conseils Régionaux, Agéfiph...